Le notaire : pare-feu contre les embrouilles administratives

Le notaire est un officier public chargé de certifier les actes juridiques. Il est un acteur majeur dans le marché immobilier. Sa fonction nécessite un certain niveau de compétences et de qualifications. Lorsque vous achetez un bien immobilier, vous devez obligatoirement passer devant un notaire. Il a essentiellement un rôle administratif et juridique, mais il doit également conseiller les différentes parties. Il a une obligation de conseils et d’informations envers le vendeur et l’acquéreur. Le plus souvent, les démarches sont prises en charge par le notaire du vendeur mais l’acheteur peut toutefois choisir d’être soutenu du sien.

Votre négociateur pendant l’achat immobilier

Le notaire vous permet d’avancer efficacement dans votre démarche d’achat. En vous libérant d’un certain nombre de vérifications juridiques et fiscales, le notaire prévient toutes contestations subséquentes. C’est ainsi qu’il va s’assurer que les actes immobiliers ont bien été réalisés. Le notaire a une obligation d’accompagnement qui vous permettra de comprendre toutes les lois relatives à l’immobilier. Il est également en mesure de vous guider en matière de prix immobiliers et peut vous aider à négocier le prix d’achat.

promoteur immobilier

Le notaire a tout à fait le droit de demander un état de situation hypothécaire du bien. Il vérifie l’état-civil des parties en demandant des extraits d’acte de naissance et peut avoir d’autres vérifications à effectuer selon la nature et la situation juridique du bien acheté. Le notaire doit verser également à l’administration, les droits et les taxes dont vous vous êtes acquittés en signant l’acte de vente. Il procure les copies et les extraits de l’acte de vente, notamment au bureau du cadastre. Enfin, il conserve l’original de l’acte pendant 100 ans. Le notaire va vous demander, en tant qu’acquéreur, de régler les frais de sa rémunération qui représente le plus souvent à environ 10% du prix de vente.

 

 

 

Vous aimerez aussi...