Post-élection présidentielle : l’immobilier selon Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Les Français ont élu leur 25e président de la République en la personne d’Emmanuel Macron. Celui-ci est arrivé en tête devant Marine Le Pen. À l’Elysée, l’élu du peuple a la porte grande ouverte pour réaliser son programme électoral. Pour le secteur de l’immobilier, le président nouvellement élu prône l’optimisme. Il compte inverser la courbe des prix, en hausse depuis ces dernières années. Cette hausse a restreint l’accès au logement à des milliers de Français. Nous vous proposons dans le présent article, un rappel des grandes lignes du programme immobilier d’Emmanuel Macron.

Pour atteindre son objectif de faciliter l’accès à un logement décent aux Français, le nouveau président projette d’augmenter la construction des logements notamment dans les zones tendues. Dans ces régions, la demande de logement est en hausse constante. Emmanuel Macron se dit convaincu que la construction des logements sociaux doit se faire de façon structurée. Son objectif n’est pas de construire partout mais de construire là où il faut. On augmentant l’offre de logements dans les zones tendues dont la région parisienne, le président vise à faire baisser le prix de l’immobilier. À noter que la hausse constante des prix de l’immobilier a eu de lourdes conséquences.

Logement social

Les zones de priorité absolue  

Le gouvernement Macron compte définir les zones prioritaires dans lesquelles la construction nécessiterait des autorisations d’urbanisme dont le permis de construire. C’est l’État qui délivrera les permis de construction. En ce qui concerne, les constructions d’Intérêt national, les règles seront allégées et les procédures accélérées. Emmanuel Macron prévoit un moratoire en ce qui concerne les normes de constructions. De ce fait, il n’y aura pas de nouvelles lois pendant le quinquennat. Par ailleurs, le dispositif d’investissement locatif Pinel ne sera pas aboli. Il sera réévalué avec une attention particulière dans les zones prioritaires. En outre, Emmanuel Macron prévoit plus de transparence dans la distribution des logements sociaux. Un système sera mis en place afin de suivre l’évolution de la situation des bénéficiaires.

immobilier

Des dispositions pour booster l’immobilier locatif

Le gouvernement Macron n’est pas partisan d’une «France de propriétaires ». Le président a affirmé son intention de réduire la mobilité notamment en incitant les propriétaires à mettre en location leurs biens.  Il compte également introduire un « bail mobilité professionnelle » à l’intention des professionnels avec des contrats de travail précaires. Le bail mobilité professionnelle est étalé sur une période d’un mois à un an. Ce dispositif est soumis aux protections réglementaires semblables à celles du bail étudiant.  Il sera déployé principalement dans les zones tendues. Emmanuel Macron prévoit également la construction de 60 000 logements étudiants et 20 000 logements destinés aux jeunes actifs. Par ailleurs, une exonération de 80% est prévue sur la taxe d’habitation. Cette mesure prendra effet en 2020. Par ailleurs, les couples avec deux enfants avec un revenu fiscal de 5 000 euros par mois seront exonérés à 100%.

immobilier locatif

La rénovation énergétique : un axe majeur

La rénovation énergétique est un domaine de grand intérêt pour le gouvernement Macron. Plusieurs mesures seront entreprises afin de booster ce secteur notamment la révision du Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE). Celui-ci sera désormais perçu comme une prime au moment des travaux. La période d’attente sera ainsi réduite. De plus, un nouveau mécanisme sera mis en place pour les personnes en situation de précarité énergétique. Le calcul des droits de mutation imposés par le notaire seront revus à la baisse. Ces droits sont applicables lors des travaux de rénovation énergétique.

Rénovation énergétique

Vous aimerez aussi...