Immobilier de luxe en France : la crise est-elle oubliée ?  

La France est l’un des pays le plus visité au monde, ce qui encourage forcément une partie des touristes à vivre ou à investir dans un logement de luxe, qu’il soit placé à Paris, à Marseille, en Provence, sur la côte d’Azur et partout en France. L’immobilier de luxe en France, est un secteur remarquable et les biens les plus demandés restent les maisons, villas, appartements et châteaux. Un grand nombre d’acheteurs Russes et Chinois est à ajouter à la liste des acheteurs étrangers classiques tels que les Américains et les Anglais. Aujourd’hui, les Russes représentent la citoyenneté étrangère la plus importante sur le marché immobilier de luxe en France. Bien que les Européens restent les acheteurs étrangers les plus nombreux en France, la majorité de nos acquéreurs dans tout le pays est français. Les Français sont prêts à s’engager sur le marché immobilier de luxe et les perspectives pour le marché immobilier de prestige français sont relativement positives.

Investir dans l’immobilier de luxe

La vente des maisons et des appartements de luxe font l’objet d’une grande demande d’acheteurs et d’investisseurs de plus en plus nombreux provenant de France et de divers autres pays. Les étrangers qui souhaitent acheter ou investir dans l’immobilier de luxe utilisent ces logements comme résidence secondaire. Acheter un bien immobilier en France, pour les investisseurs étrangers, est moins coûteux que d’acheter dans leur propre pays. Certains acheteurs français se dirigent vers l’achat d’une maison ou d’un appartement de luxe afin de bâtir une résidence de prestige munie d’équipements haut de gamme. La ville de Paris demeure et demeurera pendant un long moment l’endroit idéal pour d’investir dans un logement de luxe, étant donné le nombre de visiteurs chaque année et le potentiel économique que génère la capitale française. Paris est la ville où le prix de l’immobilier de luxe est le plus cher en France.

Des taxes trop importantes

Cependant il y a un constat que certaines familles aisées pouvant s’offrir une résidence de haut standing, préfèrent investir en dehors de la France pour des raisons fiscales. En effet à l’achat de toute acquisition immobilière en France, il faudra que le propriétaire s’acquitte des taxes d’habitation, foncières, de revenus et de l’impôt sur la fortune si son patrimoine dépasse un total de 1 200 000 euros. Certains acquéreurs préfèrent donc acheter une résidence secondaire à l’étranger où la France a signé un accord de non double imposition afin de jouir d’une résidence de luxe avec une imposition plus attractive. Par exemple, il existe un traité entre la France et l’île Maurice permettant à un acquéreur français de s’offrir une résidence de luxe tout en bénéficiant d’une convention fiscale entre les 2 pays.

Vous aimerez aussi...